S1-Épisode 6 : Améliorer la protection de la vie privée et la transparence dans le cadre des enquêtes sur les agressions sexuelles

On estime qu’au Canada, pas plus d’environ 5 % des agressions sexuelles sont signalées à la police. Dans la plupart des cas, le dossier est clos sans que des accusations soient portées. Dans cet épisode, la commissaire discute avec Sunny Marriner, intervenante en justice pour les femmes, et Stephen McCammon, avocat au CIPVP, d’une démarche novatrice qui consiste à faire participer des experts de la collectivité au processus d’enquête afin d’accroître la transparence des décisions de la police, tout en protégeant la vie privée des plaignantes.

This post is also available in: Anglais